VOTRE SELECTION COMMANDE EN LIGNE
< Retour à la liste des articles
Le Saviez-vous
Le couple galvanique
25-06-2020
CORROSION

Le nom galvanique vient du médecin et philosophe Italien Luigi Galvani qui découvrit en 1786 par ses recherches sur les grenouilles qu’une étincelle électrique pouvait déclencher à distance une contraction musculaire si le nerf de celles-ci était prolongé par un conducteur suffisamment long.

 

Concrètement ?

La corrosion galvanique peut se définir simplement par le résultat d’un contact entre deux métaux différents dans un environnement corrosif conducteur (électrolyte).

Les deux métaux échangent des ions et créent un courant électrique. L’un des métaux « le moins noble » appelé l’anode va s’oxyder et se dissoudre alors que le second métal « plus noble » appelé la cathode va recevoir ces ions et former une couche de composition complexe qui dépendent du type du métal en présence avec dégagement d’hydrogène. Il s’établit alors un courant électrique.

 

 

Pour résumer pour qu’il y ai une corrosion galvanique il faut :

  • Un environnement électrolyte dans lequel circuleront les ions (exemple de l’eau)
  • Un premier métal appelé l’anode dit « le moins noble »
  • Un second métal appelé la cathode dit « le plus noble »
  • Un contact entre de ces deux métaux

 

L’apparition de la corrosion galvanique est plus probable dans un environnement marin, industriel ou de piscine couverte qu’en milieu rural.

 

 

Classement des métaux

Un classement selon leur potentiel galvanique peut se faire. La différence de potentiel entre deux métaux est appelée « couple galvanique ». Nous pouvons par cela établir des correspondances permettant d’évaluer les risques de corrosion. Plus le couple galvanique sera important, plus fort sera la corrosion (cf tableau correspondance ci-dessous).

 

 

 

L’univers du bâtiment et l’inox

De plus en plus utilisé dans le secteur du bâtiment, l’inox permet une haute résistance à la corrosion.

L’inox est généralement utilisé pour les fixations qui sont en contact avec d’autres matériaux métalliques ou sur des surfaces visibles en particulier pour les besoins en haute qualité, dans les environnements industriels et urbains. L’inox s’associe difficilement à d’autres matériaux métalliques mais grâce aux proportions favorables des surfaces anodique et cathodique il y a peu de risque de corrosion.

La corrosion dépendra de l’environnement dans lequel se trouveront les fixations et le temps d’exposition à l’humidité. Une exposition de courte durée entraîne peu de corrosion galvanique. Il est donc important d’inclure à l’environnement où se trouveront les fixations des facteurs favorisant un séchage rapide (aération, écoulement de l’eau de pluie, surfaces lisses…).

Pour ce qui est des risques de corrosion galvanique entre différentes nuances d’inox il n’y a généralement pas de corrosion galvanique car les potentiels de corrosion libres des deux métaux sont identiques, toutefois il faut que le matériau le plus faible en résistance soit suffisamment résistant dans l’environnement dans lequel il se trouve.

 

 

Vous l’avez compris et vous le savez surement le choix des matériaux n’est pas anodin. Il est important de prendre en compte tous les éléments pour que toutes vos conceptions durent dans le temps.

Articles FILA FIXATIONS associés​

L'Abécédaire de FILA
2021-03-18

Découvrez le lexique complet du métier de la fixation et de l'industrie

Lire la suite
Bien choisir sa visserie américaine
2020-11-26

Très largement utilisée, la visserie américaine peut pourtant effrayer un bon nombre de personnes par ses cotes différentes de nos standard européen.

Pour faciliter vos recherches nous vous donnons quelques conseils pour bien choisir votre visserie américaine.

Lire la suite
Concours photos - La vis en vacances
2020-07-23

A l’occasion de la journée mondiale de la photo qui se tiendra le 19 Août, Fila Fixations vous propose un petit jeu en participant à un concours photo.

Le thème imposé est "la vis en vacances"

Laissez libre cours à votre imagination, ouvrez l’œil, elles sont partout.

Lire la suite
Retour aux articles
HAUT DE LA PAGE